La pédagogie Interactive

Etendre et multiplier les relations de l’enfant avec le monde qui l’entoure, de façon à développer ses sens, et à l’habituer à procéder, à partir des données sensibles, à des déductions. Inspiré du livre 2 Emile ou De l’éducation de JJ Rousseau.

Nos buts pour l’enfant :
- Découvrir en douceur la collectivité.
- Respecter les besoins de chacun (sommeil, alimentation, éveil).
- Proposer des ateliers sensoriels.
- Evoluer dans un environnement stimulant et adaptable.
- Accompagner individuellement l’acquisition des compétences de chacun...

Le sommeil
Pour cette phase importante dans la vie d’un enfant et qui plus est un tout petit, la dimension familiale facilite le respect de chacun. Chaque enfant dispose d’un lit identifié et personnalisé. Sa forme dépend des capacités de l’enfant à se coucher ou non seul.

Les jeux
Les jeux corporels (rondes, comptines, cache-cache), jeux individuels, jeux collectifs, jeux de société, libre jeu, tous sont proposés dans la journée. Le non jeu est également possible : car vouloir rester avec son doudou à paresser est une activité nécessaire pour assimiler les nouvelles découvertes.
Pour offrir une plus grande diversité de jouets, nous les gérons sur l’ensemble des établissements et les faisons circuler en fonction des besoins du groupe d’enfants.

Les ateliers
Les ateliers sont orientés dans un premier temps sur un éveil sensoriel et moteur . Puis, nous proposons des ateliers où l’enfant peut construire, créer à sa guise, avec des orientations vers l’art pictural et musical, vers d’autres cultures. La mise en place des ateliers dépend de la réflexion constante de l’équipe. Nous envisageons la venue d’intervenants extérieurs comme des musiciens, des conteurs… pour redorer l’art de la tradition orale.

Les sorties
Chaque jour, dès que la météo le permet, une balade au parc, une expédition au marché seront proposées en fonction d'un programme bien établi, fourni aux parents.

Aux Jardins d’Emile les enfants signent …
Nous avons fait le choix d’inscrire la pratique du français signé dans notre projet éducatif.

Qu’est-ce-que le français signé ?
Le français signé désigne l’utilisation des signes de la Langue des Signes Française (LS.F. utilisée pour les personnes sourdes) sans syntaxe ni grammaire. Cette proposition, assez récente dans le paysage de la petite enfance en France, a été impulsée par Nathanaëlle BOUHIER-CHARLES (maman entendante française qui a découvert l'utilisation des signes avec les jeunes enfants aux USA) et Monica COMPANYS (comédienne, formatrice, auteure et éditrice sourde)

Plus d'informations


Signer… mais pourquoi ?
Les mots arrivent vers 18-24 mois environ. Les signes, eux, apparaissent dès 8 mois. Utiliser les signes permet à l'enfant de communiquer bien avant de pouvoir parler. Par ailleurs, cela permet aux parents ou à l’entourage de comprendre leur(s) enfant(s) sans interpréter.
L'enfant devient alors acteur de la communication : c'est lui qui dirige l'attention de l'adulte. Ainsi, une meilleure compréhension réduit le sentiment de frustration, tant pour l'enfant que ses parents ou les autres adultes qui l'entourent. Signer est enfin un moyen ludique de communiquer... cela peut donner l'envie aux enfants de communiquer !
C’est le concept « Signe Avec Moi » que Les Jardins d’Emile ont choisi. Notre but est d’accompagner la parole et non la remplacer. Il s'agit de signer uniquement les mots-clés de la conversation, d'une comptine ou d'une chanson. Nous apprenons à utiliser davantage notre visage pour exprimer les émotions ce qui familiarise les enfants à l’expression de leurs propres émotions. Ce sont l'expression, les traits du visage qui donnent le plus d'indications sur le sens de ce que l'on signe. Nous n’attendons pas résultat de la part de l'enfant car le français signé reste une proposition de communication qui lui est faite. Il est un outil ludique : ce n'est donc pas grave si l'enfant ne reproduit pas exactement le signe.

* l'intégralité du projet d'établissement (Projet social, projet éducatif, projet pédagogique) sera consultable au sein des micro crèches